Quelle est la meilleure complémentaire santé dans la branche Syntec ? Pas facile de s’y retrouver quand on est chef d’entreprise dans la CCN des bureaux d’études. Pour vous aider à bien choisir, D&E vous propose son premier match comparatif entre deux contrats proposés par deux acteurs bien connus du marché (cet article inaugure une série de comparaisons sur notre site) : la complémentaire santé Syntec du courtier grossiste April fait face à la complémentaire santé Syntec de l’assureur Gan.

L’offre April Syntec, l’offre Gan Syntec et tous les autres contrats du marché sont intégralement disponibles sur CosmicoBiz. Laquelle est la meilleure ? Le match s’avère serré. Aujourd’hui nous proposons une rencontre entre deux acteurs bien connus sur le marché de la CCN Syntec.

Tarif : manche remportée par l’offre April Syntec

La question du tarif est primordiale dans le choix de la complémentaire santé par l’entreprise de la branche Syntec. Beaucoup de chefs d’entreprise sont préoccupés par le prix des offres mais attention : une offre pas chère peut s’avérer très décevante au moment des remboursements de soins. Le montant du tarif ne doit pas être le seul critère de choix de la complémentaire santé, le nombre de personnes couvertes et les possibilités d’adaptation à la structure familiale des salariés est aussi importante : une complémentaire santé bien choisie permet au chef d’entreprise de renforcer ses liens avec ses salariés. 

Retrouvez tous les détails sur CosmicoBiz

Une différence de taille apparaît entre les offres April Syntec et Gan Syntec : seule celle de Gan laisse apparaître les taux de cotisation prévus. Pour le niveau 1, comptez 1,40% du PMSS, ou plafond mensuel de la sécurité sociale, (soit 46 € en 2018) par mois pour le salarié et ses enfants à charge, 1,06% PMSS (soit 35 € en 2018) pour le conjoint, voire 1,89% PMSS (soit 62,50 € en 2018) pour la famille. 

De son côté, l’offre April Syntec préfère donner la méthode de définition des tarifs sans en donner les montants : ainsi, la cotisation santé dépend de la tranche d’âge des salariés assurés (3 tranches d’âge sont données) et du nombre de salariés à assurer (deux sections possibles). La cotisation la moins élevée concerne l’entreprise de la branche Syntec de 10 salariés et plus, avec une moyenne d’âge de moins de 35 ans : le tarif est de 38,41 € par mois pour chaque salarié et ses enfants à charge. De plus, la structure de cotisation est détaillée et l’on découvre qu’elle est très complète : le chef d’entreprise de la branche Syntec peut décider d’assurer obligatoirement soit le salarié et ses enfants à charge, soit le salarié, ses enfants à charge et son conjoint, soit toute la famille, soit le salarié seul ou sa famille. Cette amplitude dans la structure de cotisation du régime obligatoire d’entreprise est très appréciable car elle permet d’adapter l’offre April à toutes les entreprises de la branche. 

En plus de cela, l’offre April pour la branche Syntec propose des possibilités d’extension du régime au conjoint (si la cotisation de base ne vise que le salarié et ses enfants à charge), et des renforts pour toute la famille. Dans le même temps, l’offre Gan Syntec propose simplement un tarif propre à la souscription d’une formule optionnelle par l’assuré. 

Etant donné que les tarifs sont souvent indiqués à titre indicatif et sont susceptibles de varier en fonction de la population assurée dans l’entreprise, c’est l’offre proposée par April qui présente le plus d’atouts avec une structure de cotisation très flexible et une segmentation tarifaire propre au profil de l’entreprise. 

Flexibilité de la complémentaire santé Syntec : match nul entre Gan et April

Les offres dédiées aux conventions collectives proposent régulièrement plusieurs formules permettant à l’entreprise de la branche Syntec et leurs salariés d’avoir le choix entre différents niveaux obligatoires et différentes options facultatives. La flexibilité est importante car elle permet au chef d’entreprise de proposer le niveaux de remboursements qui est le plus proche des besoins de ses salariés. Dans le même temps, plus il y a d’options facultatives de remboursements, plus les salariés peuvent choisir, individuellement, une couverture santé qui leur convient. 

Retrouvez tous les détails sur CosmicoBiz

D’un côté, la complémentaire santé Gan propose 6 formules pouvant être mises en place de manière obligatoire dans l’entreprise. La formule 1 est proche de l’accord santé de la branche tandis que la formule 6 est bien plus généreuse. Pour chaque formule, le salarié peut choisir d’adhérer à l’une des deux formules supérieures s’il le souhaite, moyennant une cotisation plus élevée entièrement à sa charge. Par exemple, un salarié affilié obligatoirement à la formule 2 peut choisir d’adhérer à la formule 3 ou à la formule 4 pour percevoir de meilleurs remboursements. Cela signifie également que si la formule 5 est obligatoire dans l’entreprise, seule la formule 6 peut être choisie par le salarié en option supplémentaire ; si la formule 6 est obligatoire, aucune option n’est possible. 

Face à cela, April a mis en place une complémentaire santé Syntec avec 5 formules pouvant être mis en place obligatoirement par l’entreprise. Pour compléter ces niveaux de garanties, les salariés peuvent adhérer à l’une des 5 options de l’offre April qui peuvent se greffer à n’importe laquelle des 5 formules obligatoires. Par exemple l’option 5 peut aussi bien être choisie par le salarié qui adhère obligatoirement à la formule 1 que par celui qui adhère à la formule 5. 

L’offre April Syntec propose finalement une formule de moins que l’offre Gan Syntec parmi les régimes obligatoires d’entreprise. Mais son système d’options à la main des salariés est beaucoup plus souple. Le match des formules de garanties de la complémentaire santé Syntec se termine donc en ex-aequo entre le courtier grossiste April et l’assureur Gan. 

Remboursements santé : l’offre de branche Syntec plus avantageuse chez April

Intéressons-nous maintenant aux remboursements de complémentaire santé Syntec des offres April et Gan. La formule 1, ou régime socle, généralement la moins chère, permet de départager les deux concurrents : cela permet de voir quelle complémentaire santé prend le mieux en charge les remboursements des salariés dès le premier niveau de garantie. 

Retrouvez tous les détails sur CosmicoBiz

On remarque immédiatement que l’offre Syntec proposée par April propose des remboursements de complémentaire santé plus élevés que l’offre Syntec Gan. C’est le cas pour les consultations et les visites chez le médecin spécialiste (200% de la base de remboursement de la sécurité sociale, ou BRSS, chez April au lieu de 195% BRSS chez Gan), de la prise en charge des honoraires d’hospitalisation (200% BRSS chez April au lieu de 195% BRSS chez Gan), mais aussi de la médecine douce (20 € par consultation, limité à 2 consultations par an chez April, alors que l’offre Gan ne propose rien). 

Si l’on regarde les niveaux maximum de remboursements possibles, en admettant que l’entreprise ait souscrit au niveau le plus élevé de formule et que le salarié souhaite bénéficier de la meilleure option, les remboursements de la formule 6 de l’offre Gan Syntec sont aussi légèrement inférieurs à ce que propose la formule 5 de l’offre April Syntec cumulée à l’option 5. 

C’est donc l’offre April qui l’emporte face à l’offre Gan s’agissant des niveaux de remboursements proposés pour la complémentaire santé de la branche Syntec. 

Rendez-vous sur CosmicoBiz pour trouver le contrat que vous cherchez. 

One thought on “%1$s”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.